Rencontre sans lendemain, pour un soir: Chez toi ou chez moi?

Publié le Publié dans Sites de rencontre

« Chez toi ou chez moi? »… et si on allait à l’hôtel?

Nous y voilà. Le dîner au restaurant fut délicieux, on a même partagé le dessert, la note a été réglée avec l’habituel petit jeu du qui-invitera-qui et on s’embrasse et on peine à se dire au revoir et bonne nuit préférant prolonger le rendez-vous.

La question fatidique se pose chez-toi-ou-chez-moi, angoisse d’un départ précipité qui aurait changé votre appartement en capharnaüm, réticence à ouvrir son cocon de célibataire ou à mettre les pieds dans une décevante garçonnière et plus terrible encore, l’inquiétude toute naturelle de ne pas pouvoir quitter une compagnie qui s’inviterait chez soi, bref… et si l’hôtel offrait une alternative bienheureuse ?

L’hôtel, c’est d’abord se trouver en terrain neutre : personne ne juge personne sur son lieu de vie, on est à égalité et donc forcément plus spontané aussi. Débarrassé de cette pression-là, obligé de rompre avec des habitudes qui vont de paires avec des repères, on peut plus facilement se lâcher : une première fois avec une nouvelle personne reste faite d’incertitudes et de tâtonnements mais dans un lieu plus impersonnel, on se concentre sur l’autre et sur soi sans se soucier des à-côtés, c’est déjà une chose de moins. De plus, on ne peut pas se le cacher : l’hôtel véhicule de nombreux fantasmes, on a en tête les cinq à sept amoureux, les histoires interdites… tout cela n’est pas sans avantage, dans un lieu connoté, passer à l’acte est plus simple ( source: http://rencontre-sans-lendemain.xyz ), passer vraiment à l’acte est même recommandé.

En revanche, il faut être très prudent sur la manière avec laquelle on propose la chambre d’hôtel, non seulement, il s’agit d’être sûr de soi et de l’envie de l’autre, avancer avec romantisme pour ne pas donner l’impression de ne vouloir qu’une partie de jambes en l’air en peu perverse… C’est pour cette raison que l’on doit choisir un hôtel ni trop chic ni trop lugubre – si les moyens permettent un cinq étoiles ne nous privons pas hein – pour ne pas laisser entendre que l’on prend l’autre pour un coup d’un soir en échange de quelques billets.

Soyez ro-man-tique tout en cassant quand même un peu les conventions : rassurant et excitant peuvent faire bon ménage dans une petite chambre d’hôtel. A tester.

Commentaires Facebook
No votes yet.
Please wait...